Skip navigation

Merci infiniment à Ana Nb pour son invitation et ce partage dans le cadre des vases communiquants de novembre.Ce texte lorsque je l’ai reçu, ce fut un peu comme une décharge qui m’a immédiatement transpercé, impressionné aussi.De A à Z, il épelle et porte la violence du monde, sa tragédie.Il la démystifie, l’affronte dans sa réalité, puis nous laisse à la fin le regard de l’enfant désemparé, perdu, tandis qu’autour semble se dissoudre dans le chaos, le chant, la lumière et la beauté du mystère.

Vous trouverez mon texte sur son blog, c’est ici http://sauvageana.blogspot.com/

Il n’y a pas de great decapitation il y a seulement le regard d’un enfant posé sur la bouche ensanglantée d’un homme- Il n’y a pas de great decapitation – Il n’y a pas de mystery – Il n’ y a pas de kill the death and the death kill you – Il y a un homme – Il y a un massacre – Il n’ y a pas d’animal mort – Il y a un dictateur – Il s’appelle M. K. –

La tête reste attachée au corps la tête ensanglantée muette prisonnière du sang du sang du corps et du sang écoulé d’autres corps de nombreux corps d’innombrables corps des corps devenus ennemis des corps aux langues différentes des corps aux pensées différentes des corps haïs des corps frères des corps aimés des corps de femmes des corps d’enfants des corps d’hommes- Il n’y a pas d’animal mort- Le sang dans les yeux le sang sur les épaules le sang sur le buste le sang sur les jambes – La tête reste attachée au corps – La tête de M. K. – Le corps porte un habit de militaire du monde un habit de maître de la guerre un habit de destructeur de vies –

Il n’ y a pas de great decapitation – Il n’y a pas de mystery – L’homme est mort par la main de l’homme – L’homme est mort par l’arme achetée par les armes vendues par une arme donnée – Il n’y a pas d’animal mort- La tête de M. K. connaît l’alphabet :

A: argent B: banque C: conseil D: dictature E: état F: folie G: guerre H: Hommes I : intelligence J : justice K: kill L: lutte M: massacre N : nord O : où P: pauvre Q: qui R: riche S: sud T: trafic U: union V: victoire W: why X: inconnu Y: yeux Z : zéro

La tête reste attachée au corps et le corps tangue de la mort infligée de toutes les morts infligées le corps s’écroule et la tête aux oreilles fermées n’entend plus les hurlements de joie de la mort donnée par le dieu des Hommes et les voix d’hommes hurlent et les armes claquent et le corps de l’homme s’écroule dans son sang et dans tout le sang écoulé et les hommes hurlent et frappent le corps du dictateur – Il n’y a pas de great decapitation – Il n’y a pas de mystery – Il n’y a pas de paroles – Il n’y a pas d’animal mort-

Il y a au bord de la bouche de l’homme l’empire du sang l’empire des silences ordonnés l’empire des cris enterrés, il y a au bord de la bouche du dictateur l’empire du pouvoir l’empire des prisons de pierre des prisons invisibles pour l’autre langue l’autre culture l’autre chant l’autre poète l’empire des prisons pour l’Autre, il y a l’empire des hurlements de la vengeance vaine. Il y a au bord de la bouche de M. K. du sang son sang d’homme.

Et autour dans les mouvements sans sens des hommes des hauts de corps des bras des mains des torses des jambes des visages d’homme, et au milieu perdu le regard baissé d’un enfant.

Texte rédigé par Ana Nb.

http://rendezvousdesvases.blogspot.com/

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 97 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :