Skip navigation

Reprise du texte publié dans le cadre des vases communicants de novembre sur le blog de Ana Nb http://sauvageana.blogspot.com/

Dennis Oppenheim

Tu traces des cercles sur son dos et des spirales en boucle.Juste une histoire de cambrure idéale, de chute, de chair, d’humus.Quelque chose de végétal qui se déploie la nuit, vous enveloppe.Sous tes doigts s’enfoncent les arabesques, se croisent les courbes, les lignes obliques, sans pouvoir se rejoindre ou percer l’horizon.Volutes et fumée blanche se répondent puis recrachent, expulsent.Je suis le cratère, tu es volcan.Dedans doucement ça flambe, en attendant que source jaillisse et avant que lave recouvre.Je vois les ombres grandir à mesure que la lumière efface et tes mains qui s’avancent, explorent, voient plus clair à présent qu’il fait sombre.A ton cou violemment me suspends, détourne les angles, trop lisse, écorche, étrangle racine, retombe puis remonte vers la cime.Le rythme est dense, les corps trop lourds à l’abandon, bouches cherchent morsure et points de dissidence, tes dents plantées dedans.Tu ne sais pas quand ni comment ceci a commencé, tu préfères l’ignorer pour t’abreuver sans cesse, creuser encore, chercher le fond, les bords où se cogner.Jusqu’au bout la tension, la scansion, le battement qui martèle, se divise et ordonne.Colle ta respiration à la sienne, reprends souffle, aiguise, donne forme.La pulpe de ta bouche devient fruit à cueillir, les chairs s’écartent et goûtent.Il n’y a plus de mots pour dire, plus de possibilité de mesure ni espoir de visibilité désormais.Toi ici, moi là-bas, le pont pour traverser.Une simple tentative d’oubli et le désir de retourner encore, de se défaire des couches, de trouver noyau et centre sous l’écorce, la surface.Les tatouages éphémères commencent à brûler un peu la peau, sous les paupières tes yeux se retiennent de couler.Toujours le cercle, à jamais l’imparfait.Je crie, l’as-tu seulement entendu.Moi soudain je te vois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :