Sauter la navigation

je trouve quelques mots de toi au réveil puis ces notes miraculeuses

et tout devient simple clair et tranchant

dans la douceur immobile d’un matin de février

avec ce bout de ciel bleu et les oiseaux qui traversent

A Quiet Temple de Mal Waldron https://www.youtube.com/watch?v=YdQkSGsfrRA

je filme le mouvement des nuages en accéléré et je suspends leur vol

la musique injecte sa dopamine dans les multiples arborescences de mes veines

elle explore chacune de mes trente-quatre vertèbres

se pose en équilibre sur la nuque

la nuit je navigue sur le site de la BBC qui recèle plus de 16000 sons http://bbcsfx.acropolis.org.uk/

je peux y lire les descriptions précises de chaque piste

elles débordent de vie d’exil de joie de mélancolie

de quoi étancher la soif

– summer atmosphere – quiet wind in trees and atmosphere just before dawn, distant aircraft – 1980 (1B8 , reprocessed) (technical note – to be used at low level)
– Hampstead Heath winter afternoon with coal tit, long tai ed tit, blue tit, nuthatch, robin, goldcrest, crow, distant dogs
– birds & backgrounds: churchyard, night, owls hooting, clock strikes 12 midnight at 14”
– street restaurant, Venice – exterior, busy with chat, footsteps, sounds of tables being moved and clinks
– Train interior – sound of cutlery from restaurant car adjacent (recorded on the « Train of Death » made famous by Butch Cassidy and the Sundance Kid)

je suis en Nouvelle Angleterre ou à Buenos Aires en 1973

J’écoute le chant de ces toutes petites âmes qui ne sont plus qu’échos lointains sur les branches

J’écoute des battements de coeur autrefois dévorés d’amour et de solitude

j’entends des portes qui claquent et les pas des amants égarés dans des hôtels en ruines

J’entends des chuchotements et des rires etouffés disparus à jamais de la mémoire de chacune de ces trois jeunes filles

j’écoute les mouettes folles et les dockers accablés de soleil dans un port aujourd’hui endormi et sans charme

il n’y a que le son et l’image soudain éblouissante de nos ombres dans les rues de Paris au printemps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :