Skip navigation

Course interminable du soleil dans mes yeux, sensation de braises qui cuisent sous les paupières, l’obscurité m’avale puis me recrache en fumée, dans la gorge liquide les cendres finissent par se noyer, juste une odeur de tabac froid, ici lentement la nuit a tailladé le jour à coups de barbelés.La violence du silence m’aspire, écorche sous la peau, me retient prisonnière dans une longue érosion qui creuse de l’intérieur et me fige en dedans comme une statue de sel.Brulées les ailes, la brillance des couleurs, sur le parfum des fleurs la belle glisse en vertige, les yeux comme des pierres délavées dont l’éclat s’est usé sur la courbe solaire.Epuisé le battement, inutile, hors d’usage, dans le chaos du monde la poésie n’en finit pas de mourir, reste la pulsation, le sang qui circule dans les veines.En découdre avec le ciel chargé de plomb qui menace de tout recouvrir, tailler dans l’opacité de la masse grise, creuser encore, percer le jour, en extraire les éclats solaires dans la matière brute, chaude et fervente de la rage.Une mutinerie, un acte sauvage et gratuit pour libérer les pulsions qui commencent à brûler dans le corps de la fille.Sur le sol qui tangue, sous le ciel qui chavire, se hisse.L’envie d’entendre les grillons planqués on ne sait où, la chaleur sèche et blanche qui craque sous les pas, et puis le bruit de l’eau qui berce, la mer qui monte et puis descend, inlassablement, jusqu’à se fondre dans l’horizon à perte de vue.Agrandir le regard pour filtrer la lumière et tenter d’absorber le mince rayon vert au léger goût d’amande contenu dans tes yeux sombres, ne trouve que le métal, la rouille.Les larmes roulent comme des pierres dans ma poitrine et dedans ça prend feu.

2 Comments

    • Spyros Karageorgis
    • Posted 4 avril 2011 at 22 h 37 min
    • Permalink

    Magma en fusion avec un tel goût délicieux qu’au risque de se brûler on en redemande constamment !!!!

  1. Et sur les ruines d’un monde de sentiments asséché, goutte d’eau nous nous accorderons au souffle de la grande respiration des vagues….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :