Skip navigation


Se découvre ce matin quelques affinités avec la tasse ancienne contenant son café fumant.
Tant de fois ébréchée, rafistolée à la va vite et sans réelle précaution.
Délavée, parcourue de fissures légères qui tracent des lignes nouvelles, ouvrent la perspective, s’échappent de la trame d’origine puis finissent par prendre le large.
Précieuse à force d’avoir bu la tasse, essaie de retenir le mince filet liquide qui menace, encore et longtemps après, de s’écouler des yeux.
Te prie d’en user avec délicatesse tout en privilégiant la forme accidentelle.

3 Comments

  1. …. « L’image incidental »!

    • geoffroy
    • Posted 13 février 2013 at 21 h 05 min
    • Permalink

    bang bang he shot me down, black black coffee is there, bang bang i hit the ground, bang bang les veines blanches de la porcelaine

    • geoffroy
    • Posted 13 février 2013 at 21 h 05 min
    • Permalink

    les veines blanches de la faience


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :